Documentation Espace élèves

Au-delà des traitements chirurgicaux, médicamenteux, la bataille contre la maladie se livre aussi avec des armes telles que la socio-esthétique, le yoga ou la sophrologie.

Le corps médical prend en charge la maladie et la ligue contre le cancer prend le relais de l’être humain, au-delà des traitements.

soins esthétique malade

Ces fameux soins sont des activités proposées au patient pour l’aider à mieux surmonter l’épreuve de la maladie. Le corps change mais le psychisme aussi. Des professionnels de l’esthétique offrent aux patients de nouvelles perspectives, des soins, ce qui devient pour eux de nouvelles armes dans leur combat engagé contre le cancer.

Le physique « en prend un coup », on grossit, on maigrit, on perd ses cheveux, ses sourcils, on s’affaiblit et le fait d’avoir recours à la socio-esthétique va permettre aux patients de réapprendre à accepter leur nouvelle apparence physique.

soins esthétique cancer

Des gestes doux et précis, un modelage délicat sur le visage, un maquillage discret fera d’une patiente une personne « comme les autres », qui prend soin d’elle. Cela lui permettra de récupérer sa confiance en elle petit à petit et à se réapproprier son corps.

La socio-esthéticienne a un champ d’action très vaste, elle va prodiguer des conseils mais elle va aussi s’intéresser au bien-être des patients, les accompagner dans leur souffrance par sa compassion. Sa compétence technique mise au service de la personne ayant ou pas de traitements, va permettre une réconciliation avec ce corps malade ou vieillissant.

soins esthétique malades

Avec la socio-esthétique, on peut oublier ses soucis,la maladie, le temps d’un soin afin d’être à l’écoute de son corps pour mieux se battre et accepter.

Pour conclure,ces soins favorisent le processus de guérison par la communication, le mieux-être, le confort du patient dans le cadre d’une meilleure qualité d’hospitalisation.
Ses atouts auprès des personnes bénéficiaires se ressentent par le toucher non médicalisé, le soin apporté est vécu différemment. Mais aussi par la parole compatie et discrète, par la technicité adaptée à la personne et par une écoute sans position ni jugement.