Documentation Espace élèves

Une étude récente a annoncé les résultats plus que prometteurs du traitement antirétroviral qui permettrait de réduire de 96% le risque d’infection au sein des couples dont les membres sont séropositifs.

 

Cette étude portait sur 1763 couples sérodifférents (une personne infectée et l’autre pas). De meilleurs résultats que prévu, puisque les infections opportunistes liées à l’infection au VIH (ex: Tuberculose) ont été réduites de 41%, ainsi que le nombre de décès.