Documentation Espace élèves

Selon une nouvelle étude américaine, le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) ne serait pas lié aux troubles de l’autisme. Cette étude confirme les résultats de l’étude australienne publiée en 2014, qui avait récolté des données sur plus d’un million d’enfants dans le monde entier, et qui affirmait qu’il n’y avait aucun lien entre le vaccin ROR et le développement de l’autisme chez l’enfant.

La méfiance grandissante des parents envers les vaccins serait injustifiée. Les chercheurs du Lewin Group à Falls Church en Virginie ont étudié  95 000 enfants ayant des frères et sœurs plus âgés dont certains étaient autistes. Les résultats de cette étude menée par le Dr Anjali Jain, pédiatre endocrinologue au Lewin Group à Falls Church (Etats-Unis) concluent que le vaccin ROR n’est aucunement lié à un accroissement du risque d’autisme, quel que soit l’âge de la vaccination ou le fait qu’un frère ou une sœur plus âgé soit autiste.

En France, la méfiance face aux vaccins en général est passée de 10 % en 2005 à 40 % en 2010. Entre 3 et 5 % des enfants n’ont pas reçu les injections contre le tétanos, la diphtérie et la polio, pourtant obligatoires. Le président du Haut conseil de la santé publique, le Pr Roger Salamon, s’inquiète de cette baisse.

Categories: Santé / Social

Share via
Copy link
Powered by Social Snap