Documentation Espace élèves

La progression de l’épidémie de rougeole incite les pouvoirs publics à lancer une opération de mobilisation pour la vaccination. Alors qu’une quarantaine de cas étaient seulement déclarés chaque année on assiste, depuis 2008 à une nette augmentation :21 000 cas déclarés dont près de 14 600 sur les huit premiers mois de l’année 2011.La France est le pays d’Europe de l’Ouest où il y a le plus de cas. Elle présente aujourd’hui un risque de propagation de la maladie vers d’autres pays l’ayant éliminée grâce à la vaccination. Cette maladie très contagieuse peut entraîner des complications parfois mortelles. La rougeole n’est plus uniquement une maladie de l’enfance, après les jeunes nourrissons (de moins de 12 mois) elle touche aussi les adolescents et les jeunes adultes (de 16 à 30 ans). Chez les plus de 15 ans, dans 1 cas sur 3, une hospitalisation est nécessaire et les complications sévères sont les plus fréquentes. Pour se protéger de la rougeole, la seule prévention est la vaccination, avec deux doses de vaccin,  pour des enfants de 1 an et tous les jeunes adultes nés depuis 1980. Afin d’informer sur la vaccination, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) lance une campagne radio, presse et Internet auprès des parents de jeunes enfants et d’adolescents mais également auprès des jeunes adultes.