Documentation Espace élèves

L’Assemblée nationale examine jeudi dès 11 h la proposition de loi de Michèle Tabarot (député UMP des Alpes-Maritimes et présidente du Conseil Supérieur de l’Adoption) sur l’enfance délaissée et l’adoption. En effet plusieurs rapports successifs ont dénoncé les insuffisances du système français : des enfants délaissés par leurs parents biologiques et qui grandissent en institutions ou en famille d’accueil alors qu’ils pourraient être adoptés. Pour être adoptable un enfant doit être déclaré abandonné or seulement 150 à 200 abandons sont prononcés chaque année, les experts estiment que sur le nombre des 120.000 enfants placés, 200 à 400 enfants pourraient en plus être adoptés chaque année. Il serait donc demandé aux travailleurs sociaux qui suivent ces enfants placés de s’interroger tous les ans sur l’existence d’une situation de délaissement parental ou non et sur la nécessité de saisir le juge qui décidera en dernier de faire une déclaration judiciaire d’abandon. Cette démarche est indispensable pour ouvrir la voie à une adoption.

Categories: Enfance

Share via
Copy link
Powered by Social Snap