Documentation Espace élèves

Secouer un bébé peut le tuer, la France compte chaque année 80 bébés hospitalisés pour cette pathologie, qui entraîne la mort dans 10% des cas ou des handicaps pour plus de 50% des cas.

Comme le cerveau du bébé bouge dans le crâne, le fait de le secouer, sa tête est balancée d’avant en arrière; son cerveau frappe contre la boîte crânienne, ce qui déchire les vaisseaux sanguins autour du cerveau entraînant des saignements et des lésions cérébrales .

Conseils:

– Ne jamais secouer un enfant, quelles que soient les circonstances

– S’assurer d’avoir répondu à ses besoins (faim, soif, change)

– Si cela ne le calme pas, le coucher dans son lit et contacter un médecin

– Ne pas confier un enfant à une personne ayant des difficultés à se contrôler ou qui ne ressent pas l’envie de s’en occuper.